Ace of base groupe mythique des année 90 et 2000, ils sont les Abba des années 90 et 2000

Ace of base, groupe dance mythique des années 90 et des années 2000

Ace of Base est un groupe de musique pop suédois, originaire de Göteborg. Le groupe est à l'origine composé de Ulf « Buddha » Ekberg et des frères et sœurs Jonas « Joker » Berggren, Malin « Linn » Berggren et Jenny Berggren. Le groupe sort quatre albums studio entre 1993 et 2002, vendus à plus de 40 millions d'exemplaires à travers le monde. Ce chiffre fait d'eux l'un des groupes suédois les plus célèbres de tous les temps, comme ABBA ou Europe .


Happy Nation est l'un de leurs premiers albums les plus rentables, certifié neuf fois disque de platine aux États-Unis5. C'est le premier album qui classe trois singles à la première place du Billboard Mainstream Top 40 : All That She Wants, The Sign et Don't Turn Around

. À la suite du départ de la chanteuse Linn en 2007, le groupe donne une série de concerts comme trio en Europe et en Asie, entre 2007 et 2009.


Jenny annonce en novembre 2009 son départ définitif du groupe afin de mener une carrière solo. La même année, Jonas et Ulf engagent deux nouvelles chanteuses, Clara Hagman et Julia Williamson, puis sortent l'album The Golden Ratio en septembre 2010. Le groupe se renomme Ace.of.Base le temps d'un album. Cette période est connue par les fans comme étant « The Dot Era » en référence aux points rajoutés dans le nom du groupe.



Formation et débuts (1987–1992)


En 1987, après avoir été membre d'un groupe nouveaux romantiques et punk appelé G Konrad, Jonas Berggren forme un groupe avec deux amis, Johnny Lindén et Niklas Tränk pour un projet scolaire ; ses sœurs Linn et Jenny en deviennent les chanteuses. Le nouveau groupe se forme sous plusieurs noms : Kalinin Prospect (d'après une avenue à Moscou) ; CAD (Computer-Aided Disco) ; et Tech-Noir (mélange des mots français « technologie » et « noir », d'après une boîte de nuit dans le film Terminator)8. Ils effectuent plusieurs tournées dans des clubs suédois en y jouant des musiques axées techno dans le genre The KLF et Snap!.


Johnny quitte groupe en 1989. Niklas ne fera aucune apparition pour l'une de leurs performances et il privilégiera plutôt participer à un concert des Rolling Stones de l'autre côté de la ville. Jonas demande à son ami Ulf Ekberg de remplacer ce dernier. En 1990, le nouveau quatuor s'attribue un nouveau nom pour un nouveau départ. Linn aurait dit : « personne ne pourrait prononcer le nom du groupe et personne ne pourrait s'en souvenir. » Ils choisissent Ace of Base, parce qu'ils étaient « maîtres de leur studio »10,11 et afin de faire un contrepied à Ace of Spades du groupe Motörhead.


Cependant, le groupe connait des débuts difficiles, en partie à cause d'une préférence plus axée heavy metal que techno par les habitants, selon la chanteuse Jenny

. En 1991, ils répondent à une petite annonce passée par le producteur John Ballard à la recherche de nouveaux talents. Il n'était pas sûr de leur potentiel, mais leur donne leur chance avec le label Telegram Records, avec lequel ils y enregistrent leur première démo Wheel of Fortune. Malgré cela, ils ne parviennent pas à convaincre la maison de disque de les signer, et aucun autre label suédois ne montre un quelconque signe d'intérêt à leur égard. La démo est finalement vendue à petit prix dans un disquaire indépendant danois Mega Records en mars 1992. 

Wheel of Fortune est réédité et devient un single en mai, mais ne parvient pas à entrer dans les classements danois. Un vidéoclip à petit budget est tourné dans un petit studio par Viking Nielsson, et en septembre, après deux échecs, le single atteint les classements.


Succès international et Happy Nation / The Sign (1993–1994)




Ace of Base s'est inspiré du titre Another Mother de Kayo Shekoni (en) pour leur single All That She Wants.

Malgré la popularité modérée remportée par Wheel of Fortune, une autre chanson fait connaître Ace of Base à l'international. Après avoir écouté le titre Another Mother de Kayo Shekoni, le groupe décide qu'il s'agissait du son exact qu'ils voulaient créer15. Ils contactent le producteur Denniz Pop et lui envoient la démo d'une chanson intitulée Mr. Ace. La cassette audio resta bloquée dans le lecteur de sa voiture, et après maintes écoutes, il décida de produire cette chanson. Elle est renommée All That She Wants, une fusion entre du dub-reggae et de la pop. En octobre 1992, il grimpe rapidement dans les classements danois.


L'album Happy Nation se classa très rapidement au Danemark, et leur succès les amena même à se faire connaître en Europe. Un contrat est signé avec Metronome/PolyGram (actuellement Universal Music). En quelques mois, All That She Wants atteint la troisième place en Suède, et reste huit semaines dans les classements allemands. Le single reste pendant six semaines à la première place aux États-Unis. Plus tard, Le groupe enregistra ensuite deux nouveaux singles Don't Turn Around et Living in Danger. Le premier est une reprise de Tina Turner sur la face B de son single Typical Male.


L'album sort aux États-Unis sous le nom de The Sign au printemps 1993, et s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires. 

Cette nouvelle version est beaucoup importée. La maison de disque décide de sortir une version européenne de sous le nom de Happy Nation.

 Les différentes versions de cet album se classeront en première position des charts dans au moins 14 pays et se sont vendues à plus de 23 millions copies à travers le monde.




The Bridge (1995–1996)


Même si le groupe est extrêmement fatigué de la tournée promotionnelle de presque deux ans, il n'arrive pas encore à réaliser son succès. En avril 1994, une fan allemande s'introduit chez la famille Berggren avec un couteau.

 Après avoir obtenu un ordre d’éloignement, le groupe comprend l’intérêt d'engager un garde du corps. Malgré cela, les maisons de disque ne laissèrent pas de répit au groupe qui débuta l’enregistrement de leur second album. 

Pour que le processus soit plus rapide, chacun des membres doit participer à son élaboration.


Finalement, 17 titres seront retenus pour la version finale de The Bridge. Le changement est considérable et on y trouve des chansons d'inspirations diverses. Il y a à la fois des chansons dance, reggae ou des ballades.

 Le premier single Lucky Love, une chanson pop sort en octobre 1995 et se classe numéro un pour la première fois dans les charts suédois. 

Pour le groupe, c'est très important car leur concitoyens n'ont jamais été tendres envers leur musique. En Allemagne, il se classe à la treizième position et au Royaume-Uni à la vingtième place.

 Arista, la maison de disques américaine opte pour un titre plus pêchu et choisit Beautiful Life qui se classe quinzième tant aux États-Unis qu'au Royaume-Uni.

 Une version acoustique de Lucky Love accompagné d'une nouvelle vidéo sort sur le marché nord américain et se classe trentième.


The Bridge est certifié disque de platine dans 14 pays et le succès du premier album devint difficile à suivre. Never Gonna Say I'm Sorry est choisi comme troisième single à sortir. Alors qu'il se classe assez bien en Europe, il n'entra même pas dans le top 100 américain.

En février 1996, le groupe se produit pour la seule fois en live pour le Festival de la chanson Viña del Mar, Chile|Viña del Mar au Chili. C'est le seul concert que le groupe n'ait jamais donné en live sur cette période.



Flowers / Cruel Summer (1997–1999):


Ace of Base fait une petite pause dans sa tournée mondiale et revient en juillet 1997 pour jouer lors d'un concert organisé pour l'anniversaire de la princesse Victoria de Suède. 

Ils ont autant de temps qu'ils le désirent de produire un troisième album au studio The Barn de Jonas qui sortira en septembre 1998, cet album, intitulé Flowers, est, pour le groupe, le meilleur qu'il ait jamais conçu. Leur single Life Is a Flower, le plus diffusé sur les radios européennes en 1998, s'est vendu à plus de 250 000 exemplaires au Royaume-Uni, pays dans lequel il atteint la 5e place des classements musicaux ; la vidéo homonyme est réalisée par Andreas Neumann. En France, la maison de disques enregistre un duo virtuel pour la chanson Cruel Summer avec le boys band Alliage. Les deux groupes se rencontreront lors du Dance Machine 100% été. 

C'est un échec commercial retentissant, mais le titre Cruel Summer (sans Alliage) amène Ace of Base dans le top 10 musical aux États-Unis, allant même jusqu'à être sacré disque d'or. Cependant en France notamment, l'image du groupe prend un coup dur en étant considéré comme un groupe kitch. Aux États-Unis, l'album est également renommé Cruel Summer, d'ailleurs une version plus « américaine » de Life Is a Flower est enregistrée. C'est ainsi qu'est né "Whenever You're Near Me".

 Cependant le public américain n'adhère pas et préfère le single européen d'origine. Ce qui expliquera pourquoi on trouve le titre sur les futures compilations comme Playlist: The Very Best of Ace of Base.


Axone Radio te diffuse Ace of Base sur son antenne.

<< Retour aux actualités