La webradio des années 2000 à écouter !

Ah les années 2000, l’entrée de plein pied dans le nouveau millénaire !

Tout allait changer et on ne le savait pas encore…

Tout certes, mais pas la radio qui va subir une mutation tout en restant un média capital dans le paysage des années 2000.

Les années 2000 : L’ouverture et la communication

Un des symbole fort qui était passé inaperçu à ce moment là est l’ouverture du réseau GPS à une utilisation civile.

Dit comme ca, on voit mal l’enjeu mais l’ouverture de cette technologie militaire à une utilisation mondiale et ouverte à permis l’arrivé sur le marché du premier GPS automobile grand public : Le TomTom GO en 2004 !!

Au même moment, l’accès au téléphone portable se démocratisait, souvenez vous du Nokia 3310 et son jeu du serpent ou l’indémodable « StarTac » de Motorola.

Il devenait alors possible de communiquer avec la voix en dehors de chez soi, les téléphones fixes à cadran commençaient à tomber en désuétude alors que les SMS faisaient leur apparition.

On pouvait communiquer maintenant se parler à tout moment et de n’importe quel endroit dans le monde sous réserve de couverture réseau, ca, ca n’a pas changé.

D’ailleurs, peu avant le passage à l’an 2000, SFR faisait entrer le monde de la téléphonie mobile dans un monde où les limites sont abolies avec son célèbre forfait Millénium qui permettait d’appeler en illimité les soirs et week-end sur les téléphones fixes ou sur les autres portables utilisant le réseau SFR.

En quelque mois, ce fut la folie, plus de 400 000 forfaits furent souscrits, et certains se revendaient même plus de 10000€ au marché noir !!

Tiens l’euro, lui aussi il fait partie des nouveautés des années 2000.

Il entra en circulation en France le 1er janvier 2002, et il allait changer notre rapport à l’argent.

Encore aujourd’hui, beaucoup se souviennent de notre ancienne monnaie nationale : le Franc.

Se souvenir du début du XXIem siècle ne peut pas se faire sans penser à la douce musique du modem 56k, ce bruit grâce auquel toute la maison savait que vous vous connectiez à internet.

Heureusement, la démocratisation de l’accès privé à internet est déjà enclenché, en 2001,on copte déjà 6,3 millions d’utilisateurs en France.

Puis, en 2004, avec l’arrivé de l’ADSL et du haut débit, les habitudes vont radicalement changer.

Les forfaits seront illimités, on ne paye plus au temps d’utilisation, au même moment, avec l’augmentation du débit, il devient possible d’échanger de la musique : les fameux MP3.

Cette facilité d’accès à l’information va aussi ouvrir la voie à de nouveaux médias qui entreront bientôt en concurrence avec les médias dits traditionnels.

A cette époque, il n’était pas pensable de remettre en question l’hégémonie des chaines de télévision, TF1 et M6 tenaient le haut du pavé du divertissement.

Pourtant, les nouvelles plateformes internet sont déjà en train de se préparer.

Wikipédia nait en 2001, Myspace voit le jour en 2003 et celui qui le détrônera, facebook est mise en ligne en 2004.

L’augmentation progressive des débits autorise l’affiche de supports vidéo, Youtube arrive en 2005.

L’ère des réseaux sociaux et des blogs est née, tout le monde peut maintenant s’exprimer sur internet et offrir ses créations au monde entier.

Dans cette optique, en 2007 l’iPhone voit le jour et c’est une révolution !!

Ce smartphone qui intègre un objectif pour capture des photos et des vidéos est relié à internet.

Les applications le rendent rapidement indispensable à bon nombre d’utilisateurs.

Bientôt, tout le monde disposera d’un appareil photo et d’une caméra dans sa poche, et pour aller plus loin, la première caméra de sport miniature et grand public apprait en 2008 : la Go Pro.

Evidement, entre temps, les supports changent, la clé USB arrive en 2001, elle permet de stocker plusieurs gigas de données alors que la disquette ne pouvait contenir que 1,41 Mio.

La disquette disparaitra à la fin des années 2000 et avouez que ce n’est pas un mal, que de temps perdu à compresser et découper ses fichiers pour les transporter sur plusieurs disquettes.

Evidement, lorsqu’il s’agissait de réunir les fichiers, ca ne fonctionnait jamais… Après coup, on peut en rire, mais sur le moment…

Les webradios des années 2000 suivent cette progression, la première webradio du service public arrive en 2002.

Ces années 2000 marqueront donc l’émergence de cette nouvelle manière de « consommer » la radio et les flux audio.

L’image n’est pas en reste, en 2007, il se vent plus d’écran plats que de télé cathodique, là aussi, c’est une révolution pour celles et ceux qui ont déjà eu à soulever un écran à tube cathodique.

Evidement, comme les supports informatiques, les anciens supports vidéo tels que la cassette VHS ne suffisent plus, l’ère du tout numérique pointe son nez, le Blue ray apparait en 2006.

Il n’y a pas que la radio qui change dans les années 2000…

Les programmes TV vont aussi vivre un véritable cataclysme avec l’arrivé de la téléréalité !!

Vous vous souvenez forcément du premier Loft Story diffusé à partir du 26 avril 2001, vous devez aussi pouvoir vous souvenir de son générique et de son présentateur vedette : Benjamin Castaldi.

Depuis le début des années 2000, le monde allait changer, on se souvient de l'authenticité des candidats du premier Loft, ils ne savaient pas à quoi s'attendre, ils étaient honnête et ils étaient encore possible de se retrouver dans ce casting.

L'animateur était conscient d'écrire une nouvelle page de l'histoire de la télé, lui aussi vivait ces instants avec une forme de candeur, le passage à la piscine, les larmes pour la dernière, ces images authentiques marqueront le début d'une ère dans laquelle les candidats deviendront de plus en plus professionnels, bien loin de la sincérité des débuts.

Tous ces bouleversements notamment avec la dématérialisation de la musique entraine une grave crise du disque dans les années 2000.

L’engouement pour la téléréalité va bientôt voler au secours de cette industrie, et les radios des années 2000 ne seront alors pas les dernières à diffuser ces nouveaux artistes qui vont bientôt arriver.

La télévision va remettre au gout du jour un style d’émission qui avait disparu depuis longtemps : le télécrochet Ces émissions vont alors arriver en masse sur les antennes, que ce soit la Star Academy en 2001, Popstars aussi en 2001 ou la Nouvelle Star en 2003.

Ces artistes mis sous la lumière par les médias vont permettre d’enrayer pour un temps cete crise du disque, par exemple en 2001, les artistes de la Star Academy et de Popstars représentaient 40% des ventes de singles en France.

A côté de ces « nouvelles stars », d’autres artistes continuent de nous faire régaler avec leurs titres.

Au final, que ce soit dans les bacs, en téléchargement ou dans les radios des années 2000, les titres les plus écoutés seront : Qui est l'exemple ? (Rohff), Like a Prayer (Mad'House), Jenny from the Block (Jennifer Lopez), Crazy in Love (Beyoncé), California Dreamin (Royal Gigolos), Bouger bouger (Magic System) et Love Is Gone de David Guetta.

Quelques unes de ces musiques resteront emblématiques des années 2000, je pense particulièrement à Moi... Lolita d’Alizée (2000), Say My Name de Destiny's Child (2000), Whenever, Wherever de Shakira (2001), All The Things She Said de t.A.T.u. (2002).

Venez donc redécouvrir tous ces titres qui vous ont fait danser sur Axone radio, la meilleure webradio des années 2000.

Vous pourrez aussi y découvrir des nouveautés d’aujourd’hui qui sont dénichées toutes les semaines par l’équipe d’Axone Radio.