Axone Radio - Années 90 à 2000
Kevin F
Mark Abdelli
Axone Radio
Application Android
Axone Morning
Axone années 90
Axone Rock

Mc Solaar, le rap des années 90

MC Solaar

La meilleure radio années 90 passe à la loupe la carrière d'un rappeur qui marquera l'histoire du rap en France.


Claude M'Barali, mieux connu sous son nom de scène MC Solaar (né le 5 mars 1969) Mc Solaar est un artiste français de hip-hop et de rap d'origine sénégalaise et canadienne. Il est l'un des artistes les plus internationalement français artistes hip hop populaires et influents.

MC Solaar est connu pour ses paroles complexes, qui reposent sur le jeu de mots, le lyrisme et la recherche. Dans le monde anglo-saxon, Solaar a été signé par le label londonien de jazz acid Talkin 'Loud et enregistré avec le groupe britannique Urban Species et le regretté Guru, membre du célèbre duo new-yorkais Gang Starr. Il a depuis publié sept disques de studio et un album live.


la biographie

Petite enfance et débuts

Claude M'Barali est né à Dakar, au Sénégal, de parents tchadiens. À l'âge de six mois, ses parents ont émigré en France où ils se sont installés en banlieue parisienne; d'abord à Saint-Denis, puis à Maisons-Alfort et enfin à Villeneuve-Saint-Georges. À l'âge de douze ans, il alla vivre chez un oncle au Caire, en Égypte, pendant neuf mois, découvrant la nation zouloue et fasciné par les styles rappeurs d'Afrika Bambaataa. A son retour, il passe le baccalauréat. On a dit que son soutien constant de sa mère était l'une des raisons pour lesquelles il a réussi le baccalauréat et continue de créer de la musique. Il a inventé le nom de scène MC Solaar dans son adolescence à partir de ses étiquettes de graffiti "SOAR" et "SOLAAR".


MC Solaar décrit ses premières influences avant un concert à Londres en 2011, avec le producteur de radio Pete Shevlin.

Il a étudié les langues sur le campus universitaire de Jussieu et a obtenu un diplôme de troisième cycle en philosophie. [1] Il a sorti son premier single en 1990. MC Solaar s'est rendu à Paris à l'été 1991 avec son ami Jimmy Jay dans l'espoir de réussir dans l'industrie de la musique. Son premier single, "Bouge de là", basé sur un extrait de la chanson de Cymande, The Message (1973), a connu un succès retentissant au début des années 1990. De nombreux rappeurs venus d'Afrique à l'époque ont beaucoup parlé d'esclavage et d'autres sujets afin de mettre en lumière l'histoire de leur peuple. Néanmoins, la chanson est devenue platine en France et est montée au cinquième rang des charts nationaux.


1991-1997: succès rapide et percée dans Prose Combat

Après le succès de Bouge de là, Solaar a ensuite soutenu le célèbre groupe de rap américain De La Soul lors de leur concert à l'Olympia de Paris en septembre 1991. À la fin de 1991, Solaar publiait Qui Sème le Vent Récolte le Tempo. plus de 400 000 exemplaires vendus en France. Fort du succès de son premier album en France, le rappeur français entreprit de nombreuses tournées en Pologne et en Russie. En décembre 1992, il se produit dans douze pays d’Afrique de l’Ouest, où son style de rap français s’est révélé extrêmement populaire auprès des amateurs de musique africains.


MC Solaar est retourné au studio en 1994, enregistrant l'album Prose Combat. Il s'est vendu à 100 000 exemplaires la première semaine de son lancement et est devenu un best-seller dans 20 autres pays. Il a été récompensé pour ses efforts lorsqu'il a reçu en février 1995 le prix du meilleur chanteur de l'année lors de la 10ème édition des Victoires de la musique. Également en 1994, MC Solaar est apparu sur l'album de compilation de la Red Hot Organization, Stolen Moments: Red Hot + Cool. L’album, qui visait à sensibiliser la communauté afro-américaine à l’épidémie de sida et à mobiliser des fonds à cet effet, a été proclamé Album de l’année par Time.


Solaar est retourné au studio en 1997 avec son ami de longue date et producteur, Jimmy Jay, pour enregistrer son troisième album, Paradisiaque. Cet album est un autre succès qui a conduit à une vaste tournée européenne à partir du 9 janvier 1998 au Zénith de Paris. Ses talents ont suscité un intérêt international dans des pays comme l'Allemagne en Europe et le Japon et les États-Unis peu de temps après. Il a même été invité en tant qu'invité du projet "Jazzmatazz" du rappeur américain Guru et l'une de ses chansons a été incluse dans la compilation de rap de Tommy Boy aux États-Unis.


Au début de la carrière de MC Solaar, il était important pour lui de partager les luttes et les différentes difficultés rencontrées par les Noirs qui ont émigré en France et ont essayé de gagner leur vie. La majeure partie de sa musique était consacrée à éclairer la population sur un message spécifique plus profond qui le concernait dans sa vie. "[...] il décrit les conditions dans lesquelles les Noirs ont migré vers la France et s'y sont installés. Dans la pièce" Leve-toi et rap ", il décrit la migration de ses parents tchadiens du Sénégal vers une banlieue parisienne, les principales étapes de son adolescence et comment il a finalement découvert le rap. " Dans une interview, MC Solaar a décrit le sentiment de faire une chanson et le processus de pensée tout en écrivant une partie des paroles qui entrent dans sa musique. "J'écris vite, à cause de la musique, me dit-il. C'est beaucoup plus facile si vous avez la musique, le rythme, mais je suis rapide. D'abord, j'ai tout" pris ". N'écrivez-vous jamais avant la musique? Ah J'admis, avoua-t-il. Mais quand j'ai rencontré la musique, j'ai changé. "


1997-2004: Cinquième As et Mach 6 ( dispo à l'écoute sur la meilleure radio années 90)

La carrière de Solaar a continué d'évoluer à la fin des années 90 et dans le nouveau millénaire. Il a sorti Cinquième As en 2001, acclamé par la critique et Mach 6 en 2003. Dans le troisième titre de l'album, "Lève-Toi et Rap", Solaar décrit l'émigration tchadienne de ses parents ainsi que ses propres racines, nées à Villeneuve-Saint-Georges. et du Caire. Vers le début de la chanson, il dit: Puis trip en Egypte, Ecole Française du Caire / Pour parfaire mon flux et mon vocabulaire / Là j'ai appris l'humilité, la peur des cartouches / Pur style de sniper camouflage paw-mouche, Ce qui, traduit, signifie en gros qu'il a fréquenté une école française au Caire, perfectionnant son style de rappeur et apprenant à survivre à un style de vie dangereux. Le critique Dan Gennoe atteste le "flow et vocabulaire" de Solaar en notant que "le flux de ses mots est renversant, de même que les sillons à la pente basse dans lesquels ils roulent; voilant habilement toutes les barrières de la langue".


La couverture de Cinquieme As décrit Solaar topless et compare les captifs à l’embarquement sur un navire négrier. Cependant, un regard sur la couverture intérieure révèle que Solaar porte un costume de lutteur, avec les autres hommes sur la photo. Comme Veronique Helenon en parle dans son article sur la scène hip hop française, les références à l'Afrique et au "blackness" constituent une part très importante de la musique de Solaar. Solaar reconnaît et rend hommage à la présence africaine en France en utilisant des références de boxe et de lutte. Le boxeur sénégalais Battling Siki est référencé dans le livret de l'album. Bien que Siki remporte le championnat des poids lourds légers en 1922, il fait toujours face au racisme des journalistes. Cette image, combinée à des chansons sur l'oppression coloniale et l'expérience de migration d'Afrique en France, montre la "noirceur" de Solaar, une chose extrêmement importante sur la scène hip hop française. Par exemple, dans sa chanson "Les Colonies", Solaar discute des similitudes entre l'oppression des Africains par les colonialistes et l'exploitation moderne des pays du "tiers monde". "Cinquième As" comprend des paroles en français, anglais et espagnol, ce qui représente son idéal: que le rap soit ouvert à tous. Au début de 2004, sa chanson de 2001 "La Belle et Le Bad Boy" figurait dans le dernier épisode de la populaire série télévisée Sex and the City. La série de MTV "The Hills" présentait également la chanson.


2005 – Présent: Chapitre 7 et acclamation internationale

"Da Vinci Claude", le premier single de l'album Chapitre 7 de Solaar, a été lancé en mars 2007. L'album est sorti le 18 juin 2007. MC Solaar est surtout connu à l'étranger pour son travail sur le projet Jazzmatazz de Guru et en tant que rappeur invité Missy Elliott titre "All N My Grill". La collaboration avec Elliot lui a valu une plus grande popularité sur le marché américain. Le single "Le Bien, Le Mal" a été un hit du crossover Hip Hop / Dance et a été diffusé sur MTV, ce qui caractérise son travail de la manière suivante: "Son phrasé fluide compense son manque d’anglais. , et la production de son travail solo (par DJ Jimmy Jay et Boom Bass de La Funk Mob) dépasse celle de la plupart de ses contemporains hip-hop. "


MC Solaar est l'un des rares rappeurs français à avoir réussi dans la culture hip hop américaine à domination anglaise. MC Solaar a publié quelques chansons qui ne sont jamais apparues sur des albums, notamment "Comme dans un film" (faussement appelé "John Woo") et "Inch'Allah". Il a critiqué des personnes pour le téléchargement illégal et la production de versions modifiées de ses albums Mach 6 et Chapitre 7.


Vie privée

Le 7 décembre 2003, MC Solaar a épousé Chloé Bensemoun et le 7 mai 2004, elle a donné naissance au premier enfant du couple, Roman. En 2007, elle a donné naissance à une fille nommée Bonnie.


la meilleure liste de musique des années 90 est disponible sur Axone Radio, ta radio années 90, années 2000.


Axone Radio te donne le tempo


<< Retour aux actualités