Axone Radio - Années 90 à 2000
Paul Marquis interview
Interview d'Eve Angeli sur Axone Radio
Interview de Pascal Fechner - MUFON France
Le château de Fougeret, Véronique Geffroy en interview
Application mobile Axone Radio
Interview de Sébastien Quintino
Ecouter Axone Radio sur Deezer
Listen the best Radio

Suprême NTM

Suprême Ntm



Suprême NTM (ou simplement NTM) était un groupe hip hop français très influent formé en 1989 dans le département de Seine-Saint-Denis. Le groupe comprenait les rappeurs Joey Starr (né Didier Morville) et Kool Shen (né Bruno Lopès). Leurs six albums ont été publiés par Sony Music Entertainment. Le groupe tire son nom de l'argot français "NTM", abréviation de "Nique Ta Mère".

NTM est connu pour son hostilité envers la police, ses paroles violentes et ses batailles judiciaires avec les autorités françaises. 


NTM biographie


Incarnation du hip-hop hardcore en France depuis des décennies, NTM (alias Suprême NTM) était composé de Didier Morville (alias Joey Starr) et Bruno Lopes (alias Kool Shen). Tous deux nés en 1968, ils ont grandi dans le département français de Seine-Saint-Denis, où ils sont allés à l'école ensemble, mais n'ont eu aucun lien particulier jusqu'en 1983 lorsqu'ils ont tous deux assisté à un spectacle de danse dans le Trocadéro (y compris des danseurs américains montrant leur talent au breakdance et aux schtroumpfs). Ils étaient désormais ensemble et se sont entraînés à ces danses avec le groupe Actuel Force. L'émission télévisée H.I.P H.O.P., diffusée en 1984, vient de renforcer leur détermination, qui a vraiment pris racine dans les banlieues, où rien d'autre n'a été conçu pour occuper les enfants.


Leur style musical provient principalement du rap hardcore, même si quelques albums ont des influences funk, soul et reggae.


Souvent violents, les textes de NTM dénoncent ouvertement le racisme, les inégalités et entre autres, les inégalités de classes dans la société française. Quelque uns de leurs textes, appellent au calme, comme par exemple « Pose ton gun ». La complémentarité de leurs interprétations valent le succès de leurs chansons. Joey Starr lui a un flow lent de paroles agressives, une voix agressives et profonde. Tandis que Kool Shen lui, a un flow plus lyrique, aux paroles pleines d’esprit et plus mélancoliques.


Le graffiti était la forme d'expression suivante qu'ils essayaient, utilisant les trains et les gares de la ligne 13 (qui allait de leur ville à Paris) comme toiles. Ils ont intégré le groupe NTM, formé par le DRC (Da Red Chiffons) et le TCG (le Crime Gang). Plus tard, le groupe s'est agrandi en rejoignant le 93 MC, et l'équipage est devenu 93 NTM. Ainsi, au début, NTM était principalement un groupe d'écrivains, non prédestinés à être des MC. Ce n'est que leur connaissance du groupe des Assassins qui les a amenés à la musique. Leur premier pas dans la radio s'est fait via Radio Nova, sur l'émission Deenastyle animée par Deenasty et animée par Lionel D. Ils ont rapidement progressé en technique, car leur rage était déjà là mais avait besoin de meilleures formes. Quelques mois plus tard, ils ouvrent un concert de Souris Déglinguée à l'Olympia. En 1990, ils sortent "Je Rappe" sur la compilation Rapatitude, ce qui leur donne leur première exposition massive à la nouvelle génération de musiciens de la scène rap française. Et lors d'une tournée avec d'autres artistes présents sur la compilation, ils ont signé avec Epic, une filiale de Sony.


L'album de 1993 J'appuie Sur la Gachette ... était une tromperie commerciale, et a produit une polémique avec le titre "Police", qui a conduit à une enquête. Dans cette chanson, ils ont dit leur propre vérité sur les forces de l'ordre, et de nombreuses stations de radio ont ensuite boycotté NTM. Malgré leurs difficultés à se faire connaître pour leur talent, ils se sont fait connaître pour leurs positions sans compromis: les dimensions du rap étaient encore trop grandes pour les oreilles et le marché français. En 1994, ils entrent dans un studio à New York pour préparer leur nouvel album. En février 1995, le premier single, "Tout N'est Pas Si Façile", est sorti, et l'album a suivi le mois suivant. DJ Clyde était maintenant présent aux commandes, et les paroles étaient aussi subversives que jamais, exigeant toujours l'égalité des droits pour tous. Le single "La Fièvre" a été un énorme succès et a été largement diffusé à la radio - une revanche considérable pour un groupe qui avait été interdit moins d'un an auparavant.

L'album a été un succès commercial et le meilleur album de Supreme NTM à voir la lumière jusqu'à présent, mais toujours très underground dans sa philosophie et sa brutalité. La tournée suivante leur a valu une reconnaissance supplémentaire, étant programmée dans les festivals et salles de concert les plus populaires. Cependant, la controverse n'est jamais loin lorsque vous osez dire une vérité inquiétante. Lors d'un concert organisé par SOS Racisme dans le sud de la France, les policiers présents dans la salle de concert ont porté plainte contre NTM pour agressions verbales contre des policiers. Le résultat a été une décision initiale du tribunal les condamnant à trois mois de prison et à l'interdiction de travailler en France pour une période de six mois. Cependant, une deuxième décision de justice a réduit la peine à une amende importante. Mais le débat était désormais incontournable: un groupe peut-il être condamné pour ses commentaires violents, alors que le groupe dit sans doute des vérités partagées par beaucoup de gens qui vivent en banlieue?


Le dernier album de NTM, révélant plus de maturité dans le rap game que de nombreux rappeurs ne peuvent même l'imaginer, est sorti en 1998. Le premier jour suivant sa sortie, l'album s'est vendu à 40 000 exemplaires, un chiffre très impressionnant en France. Des singles comme "Laisse Pas Trainer Ton Fils" et "Ma Benz" combinaient le côté brut et subversif de NTM avec la connaissance de la rue et son effet sur la jeunesse qu'ils avaient appris au fil des ans. Ici, les deux MC sont au sommet de leur talent, ayant trouvé des moyens d'exprimer toute la rage à l'intérieur, tout en étant à la fois sauvages et sages. Cette combinaison est la marque de fabrique de NTM, qui a d'abord commencé à faire du breakdance et à pulvériser des graffitis sur les trains, puis à canaliser son énergie dans une musique qui est devenue une expression de sagesse. Après cet album, les deux MC ont créé leurs propres labels, BOSS de Joey Starr et IV My People de Kool Shen, continuant à sortir du nouveau matériel pour eux-mêmes et leur groupe.


L’affaire NTM 


«Les fascistes sont habillés en bleu et roulent par trois dans des Renault 19. Ils attendent que ça parte en couille pour nous taper sur la gueule! On leur pisse dessus!...» C'est notamment pour ces paroles et non à proprement parler pour leur chanson Police, pourtant particulièrement agressive, que Joey Starr et Kool Shen, du groupe NTM, ont été lourdement sanctionnés par le tribunal de Toulon. Ce débordement verbal s'est produit à l'occasion d'un concert donné le 14 juillet dernier, à La Seyne-sur-Mer (Var), devant 10 000 personnes. Les 30 policiers présents pour assurer la sécurité du spectacle s'étaient alors, selon un témoignage évoqué par Le Parisien, sentis «en danger». «On s'est demandé si la foule n'allait pas s'en prendre à nous», raconte l'un d'eux. 


De quoi expliquer que plusieurs syndicats de policiers - l'un classé à l'extrême droite et deux autres plutôt à gauche - aient, à l'issue du concert, décidé de porter plainte et de se constituer partie civile. La plupart de ces organisations espéraient obtenir une condamnation symbolique pour sanctionner ce qui relève, à leurs yeux, du «racisme anti-flics». 


Le jugement


Trois mois de prison ferme (et trois autres avec sursis), assortis de six mois d'interdiction de concert pour les chanteurs du groupe NTM: la sentence prononcée jeudi 14 novembre par un juge de Toulon (Var), Claude Boulanger, a semblé suffisamment disproportionnée au garde des Sceaux pour qu'il demande au parquet de se pourvoir en appel. Les chanteurs du groupe NTM, poursuivis par les policiers auxquels le groupe avait adressé, au cours de leur spectacle de La Seyne-sur-Mer, des paroles jugées insultantes, ont été condamnés pour outrage à «personne chargée d'une mission de service public» sur la base de l'article 433-5 du Code pénal. Leur avocat, Michel Blum, a fait appel.  


L'émoi suscité par la décision de ce juge de 43 ans, ancien policier intégré dans la magistrature en 1985, tient autant à l'étonnante sévérité de la peine qu'aux questions juridiques qu'elle pose. D'abord, la présence à l'audience. La peine de trois mois ferme tiendrait au fait que les deux chanteurs ne se sont pas présentés. En réalité, même si ceux-ci n'ont pas été jugés par défaut, puisque leur avocat avait obtenu du procureur l'autorisation de les représenter, on sait que la psychologie judiciaire s'accommode mal de l'absence des personnes qui doivent être jugées.


Le biopic de Suprême NTM 


Prévu pour 2020, Suprêmes est un biopic qui retracera les débuts du groupe de rap NTM. Un pari risqué pour la réalisatrice Audrey Estrougo, qui a dû trouver les personnes idéales pour incarner Kool Shen et JoeyStarr. Selon Allociné, le premier sera interprété par Sandor Funtek (que l'on a pu voir dans La Vie d'Adèle, Dheepan ou encore Nos vies formidables) et le second par Théo Christine (la série SKAM).


Les albums et titre marquant du groupe  Suprême NTM


1991 : "Authentik"

En mars 1991, débute la tournée qui préfigure la sortie en juin du premier album de NTM "Authentik". En juillet, ils se produisent à New York, au Palladium en compagnie de Son of Barzek, à l'occasion du "New Music Seminar". Deux simples sortent cette année-là, "Authentik" et "Soul Soul" tous deux remixés par Kirk Yano. Le 24 janvier 1992, ils clôturent leur tournée par un passage au Zénith à Paris devant une foule déchaînée. L'album s'est vendu à 70.000 exemplaires et un maxi inédit "Boogie man", avec deux inédits live enregistrés au Zénith sort à ce moment-là.

1993 : "1993… j'appuie sur la gâchette"

L'année suivante voit la publication du nouvel opus des rappeurs de Saint-Denis. "1993… j'appuie sur la gâchette". Un titre choc attire particulièrement l'attention : "Police". NTM accuse ici les forces de l'ordre d'abuser de leurs pouvoirs, dans des termes violents. Une enquête judiciaire est ouverte à leur encontre, qui n'aura pas de suite. Pourtant, les radios en profitent pour les boycotter et ne plus passer leurs titres sur les ondes. 

En juin, ils entrent en studio à New York puis à Paris pour la préparation de leur nouvel album. Le 10 février 1995 sort le premier simple "Tout n'est pas si facile" extrait de "Paris sous les bombes" qui lui, sort en mars. DJ'S a quitté le groupe et se trouve remplacé par DJ Clyde. Les revendications égalitaires sont toujours aussi présentes et ces faiseurs de rimes urbaines sont toujours aussi subversifs.

La production est mieux assurée et le niveau musical, plus élevé. "Tout n'est pas si facile", un titre nostalgique qui raconte les premières années du mouvement hip hop devient le premier tube, suivi par "La Fièvre" qui est programmé sur toutes les radios. Belle revanche pour ceux qui, il n'y a pas si longtemps, étaient boycottés par les médias. Ils vendront en fait, plus de 250.000 exemplaires de l'album. Ils enchaînent ensuite sur une tournée française qui les mènent du Festival du Printemps de Bourges en avril, aux Francofolies de la Rochelle en juillet. Le 9 juin, ils enflamment le Zénith à Paris.

La chanson "Police" leur vaut une nouvelle fois de gros ennuis : le 14 juillet 1995, les NTM participent au "Rendez-vous de la Liberté" organisé dans le sud de la France à la Seyne-sur-mer par SOS Racisme. Dans la salle, plusieurs policiers s'indignent des propos violents et diffamatoires à leur encontre, précédents la chanson.

Le concert d’adieu du groupe NTM 

C’était il y a un peu près deux an maintenant . Les rappeurs JoeyStarr et Kool Shen reformaient le groupe NTM pour fêter les 30 ans du groupe ainsi que les 20 ans de l’album « Suprême NTM ». Ils nous reviennent aujourd’hui pour annoncer une série limitée de dates, dont une en Belgique, qui devrait être la dernière tournée du duo mythique du rap français.

« Il s’agit bien de la toute dernière occasion de voir le groupe à l’œuvre avant bien longtemps, voire peut-être jamais plus », ont expliqué les producteurs. En Belgique, cette dernière occasion s’est faite le 15 novembre 2019 au Palais 12 à Bruxelles.

Didier Morville et Bruno Lopes ont dès lors décidé de marquer le coup et de soigner leur sortie en proposant un show à l’américaine de plus de deux heures. Ils n’étaient bien évidemment pas les seuls sur scène puisqu’ils étaient accompagnés par DJ Pone et DJ R-Ash, mais aussi par d’autres invités tels que Lord Kossity, Raggasonic, Busta Flex, Zoxea, Nathy Tuco, etc.

2019 était une année chargée pour les deux rappeurs puisqu’un film, une série et un documentaire étaient également annoncés. Au cinéma, un biopic était réalisé par Audrey Estrougo tandis que la série, destinée à Netflix et réalisée par Katell Quillévéré (« Réparer les vivants ») et Hélier Cisterne (« Le Bureau des légendes »), devrait voir le jour sous la forme de huit épisodes. Un documentaire reviendra quant à lui sur les moments forts de leur tournée de reformation.

Suprême NTM - Laisse pas traîner ton fils (Clip officiel)

https://www.youtube.com/watch?v=biYdUZXfz9I

Suprême NTM - Seine Saint-Denis Style (Clip officiel)

https://www.youtube.com/watch?v=Wn1Ny-RNAG8

Suprême NTM - La fièvre (Clip officiel)

https://www.youtube.com/watch?v=kp1QxuX1nPI

Suprême Ntm -  Ma Benz

https://www.youtube.com/watch?v=Y4uOM7s38XA


Retrouve Suprême Ntm sur Axone Radio avec tous leurs meilleur tubes, Axone Radio est une radio sans pub.

<< Retour aux actualités